Un bassin bien équilibré

Tout comme les fondations d’une maison, le bassin est une articulation d’ancrage pour le corps, et plus particulièrement pour la colonne vertébrale. Entre chacune des vertèbres sortent les nerfs qui transmettent l’information de votre cerveau à chacun de vos organes, muscles et articulations. Ainsi, un bassin sans fixation nuit à la mobilité vertébrale qui, elle, a ensuite un effet sur l’influx nerveux. Alors qu’à l’opposé, un système nerveux qui fonctionne adéquatement contribue à l’optimisation des fonctions physiologiques et de la santé.

 

Par ailleurs, le bassin est aussi en étroite relation avec le diaphragme par le passage du muscle ilio-psoas. Le diaphragme est le muscle à la base des poumons qui permet une inspiration normale de l’oxygène, puis une expiration efficace du gaz carbonique (CO2). À cet effet, s’il y a une mauvaise expiration du CO2, le corps aura tendance à s’acidifier[i]. Conséquemment, un métabolisme trop acide peut engendrer le développement d’une panoplie de pathologies, dont l’ostéoporose et l’inflammation[ii].

 

De plus, lors d’une grossesse, la mobilité du bassin et le tonus musculaire facilitent la présentation du sommet de la tête. À l’accouchement, cette même mobilité est essentielle au passage du bébé. En fait, le temps de travail est réduit de 24 % en moyenne lorsque la femme est suivie par un chiropraticien tout au long de sa grossesse[iii].

 

Enfin, une douleur bénigne dans le haut des fesses peut avoir des répercussions sur l’ensemble de votre corps. Voilà pourquoi il est d’autant plus important de voir à la mobilité de cette région. Un petit truc pour garder votre bassin droit : évitez de vous croiser les jambes ou de rester immobile en position debout sur une jambe seulement. Prenez des pauses en marchant quelques pas lorsque vous travaillez en position assise (au moins 2 par heure), optez pour un soulier ergonomique (léger talon, bon support d’arche plantaire, de qualité) et gardez vos talons hauts pour les occasions spéciales ; ce sera mieux pour votre bassin, votre dos et vos pieds, ne laissez pas trainer une douleur plus que 5 jours, la fameuse phrase « ça va finir passer » peut vous créer beaucoup de soucis et compliquer votre problématique.

 

Jambes croisées dame

 

Comment savoir si votre bassin est peut-être débalancer ?

  • Douleur dans le bas du dos ou dans la fesse
  • Asymétrie de la taille (des plis cutanés)
  • Impression d’avoir une fesse plus haute de l’autre
  • Claquement/craquement fréquents dans la hanche ou dans la région glutéale (fesse)
  • Manque de force et/ou de flexibilité dans les cuisses
 
Pour un bassin bien équilibré, consultez votre chiropraticien; votre corps s’en portera mieux!


[i] LARDNER, Anne. The effects of extracellular pH on immune function, Journal of Leukocyte Biology, 2001, vol. 69, p. 522-530.

[ii] BUSHINSKY, DA. Acid-base imbalance and the skeleton, Eur J Nutr., 2001 Oct, vol. 40(5), p. 238-244.

[iii] FALLON, J. The effect of chiropractic treatment on pregnancy and labor: a comprehensive study, Proceedings of the World Chiropractic Congress, 1991, p. 24-31.

 

Infolettre