Traitements

La kinésiologie appliquée est une discipline qui incorpore plusieurs types de méthodes d’évaluation diagnostique par l’entremise du test musculaire. Cette analyse permet au praticien d’améliorer son habileté à évaluer différents aspects fonctionnels d’une problématique de santé.

« le corps ne ment jamais; cependant nous devons demander la bonne question, de la bonne façon. »

George J. Gooheart Jr, D.C.

Afin de déterminer un traitement précis à effectuer, il existe 5 facteurs déterminant à l’évaluation qui permettront d’obtenir un lien de cause-à-effet efficace[i]. Ces 5 facteurs sont décrit comme le noyau de l’évaluation en kinésiologie appliquée.

  • N : réfère au système nerveux. Cette section inclut Les subluxations vertébrales, les atteintes neurologiques périphériques, les débalancements des neurotransmetteurs ainsi qu’une mauvaise stimulation des différents récepteurs.
  • NL : signifie «réflexe neurolymphatique» selon Chapman. Cette approche vise à influencer le système lymphatique en améliorant ses fonctions
  • NV : signifie « réflexe neurovasculaire» selon Bennett. Ils sont utilisés afin d’influencer la circulation du système sanguin.
  • CSF : représente le fluide cérébrospinal. Il  est utilisé dans l’étude et le rétablissement du mécanisme de respiration primaire cranio-sacré décrit par Sutherland.
  • AMC : Le dernier des 5 facteurs se définit comme étant les points associée des méridians d’acupuncture en lien avec une perturbation de l’équilibre neuro-vertébral.

Le test musculaire utilisé en kinésiologie appliquée nous permet donc de lire le langage du corps, de le déchiffrer grâce à ces merveilleux outils qui nous permettent d’établir des liens et d’élaborer des traitements efficaces propres à chacun de nos patients.



[i] David S Walter, Applied kinesiology;  synopsis 2nd edition; SYSTEMS DC; 2000; p.13

 

Infolettre